Rapport économique sur l’Afrique 2021
LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ ET LA VULNÉRABILITÉ EN AFRIQUE PENDANT
LA PANDÉMIE DE COVID-19 

PRINCIPALES CONSTATATIONS

La pandémie de COVID-19 a fait basculer environ 55 millions d’Africains dans l’extrême pauvreté en 2020
et a anéanti plus de deux décennies de progrès dans la réduction de la pauvreté sur le continent.
58 MILLIONS
d’Africains non pauvres sont extrêmement vulnérables à un basculement dans la pauvreté, à moins qu’ils ne bénéficient d’une aide sous la forme de transferts d’argent ou de produits alimentaires.
LES FEMMES
sont plus susceptibles de tomber dans la pauvreté Les mesures socio-Economiques prises par les gouvernements en réponse à la pandémie de COVID-19 ont accentué les
inégalités entre les sexes
15 PAYS AFRICAINS
RISQUENT DE SE
RETROUVER EN
SITUATION DE
SURENDETTEMENT
POINT DE RUPTURE
Les stratégies d’adaptation des ménages se trouvent à un point de rupture. Les chocs négatifs de la pandémie ont interagi avec les vulnérabilités existantes, exacerbant les défis socio-économiques du continent avant la pandémie
 

CHAPITRES

 

1. Introduction

 

Le rapport expose les causes et les conséquences de l’augmentation de la pauvreté due à la pandémie de COVID-19, ainsi qu’à d’autres chocs tels que l’effondrement des cours du pétrole, dans un contexte de vulnérabilité-pauvreté-résilience.
 

               
2. Tendances économiques et sociales pendant la pandémie de COVID-19


Ce chapitre examine certains des effets de la pandémie sur les taux de pauvreté, la croissance du PIB, les dépenses de santé, le déficit budgétaire, l’emploi informel et l’égalité des sexes. Les inégalités entre les hommes et les femmes ont été aggravées par les mesures économiques et sociales prises par les gouvernements, alors que l'égalité entre les sexes est un facteur clé de la croissance économique.
               
3. La pandémie de COVID-19 : les conséquences et la riposte

Malgré des ressources limitées, les gouvernements africains ont réagi rapidement à la pandémie de COVID-19 en adoptant des mesures ciblées ou des plans de relance pour redynamiser la croissance, stimuler la productivité et l’emploi, protéger les personnes pauvres et vulnérables et compenser l’impact socio-économique de la pandémie.
Asset 7_4x.png
               
4. Le lien entre la pauvreté, le risque et la vulnérabilité 


Le principal message du Rapport économique sur l‘Afrique 2021 est que la plupart des gens entrent dans la pauvreté et en sortent du fait de la volatilité de la consommation, laquelle résulte tant de l’exposition à des risques non assurés que de la difficulté à gérer ces risques, le tout débouchant sur un sentiment de vulnérabilité ou l’attente de conséquences néfastes à l’avenir. Toutefois, les informations présentées dans ce rapport peuvent aider à formuler des stratégies de réduction de la pauvreté en Afrique.
               
5. Améliorer la gestion des risques et renforcer la résilience


Le présent chapitre présente un tableau de bord destiné à surveiller les indicateurs de suivi des progrès réalisés en matière de gestion des risques. Étant donné la démographie de l’Afrique, qui compte une forte proportion de jeunes et de personnes en âge de travailler, toute stratégie visant à renforcer la résilience face aux chocs futurs doit se concentrer sur les vulnérabilités qui menacent les jeunes.
 

6. Conclusion et recommandations

Alors que les pays africains se libèrent des mesures de confinement qu’ils se sont imposées et planifient leur redressement, ils se doivent de mettre en place des mesures supplémentaires visant à accélérer la reprise économique et à faire en sorte que les personnes qui se sont retrouvées dans la pauvreté à cause de la pandémie de COVID-19 puissent également sortir de cette situation le plus rapidement possible. En outre, ils doivent étendre les stratégies visant à protéger le bien-être des plus pauvres et des plus vulnérables, et s’attacher à garantir une reprise économique durable et une résilience face aux futurs chocs exogènes. Ces stratégies impliquent un éventail de solutions pratiques, allant de l’assistance sociale immédiate à la création d’emplois à long terme, en passant par le soutien au revenu.
 

RECOMMANDATIONS

Le présent rapport propose aux gouvernements africains les recommandations pratiques suivantes:
  • Assurer l’accès à une protection sociale ciblée
  • Améliorer l’accès aux marchés du travail
  • Promouvoir l’emploi des jeunes
  • Fournir une assistance sociale aux personnes vulnérables
  • Assurer la protection de la santé
    • Moderniser les infrastructures de santé
    • Former du personnel de santé qualifié
    • Assurer un accès équitable aux systèmes de soins de santé
  • Bâtir un système d’urgence sanitaire pour les pandémies futures
  • Créer des emplois décents